Broyeur

Alpa dispose d’un broyeur à métaux qui assure la réduction en taille et le tri des ferrailles qui alimentent l’aciérie.

Reception matieres premieres

Les ferrailles déjà broyées arrivent par voie fluviale, ferroviaire et routière. Elles sont réparties dans un parc d’une capacité de 14 000 tonnes.

Four de fusion electrique

Les matières premières sont transférées dans un panier à destination du four électrique.
Le premier four électrique permet la fusion de l'acier à une température supérieure à 1600 °C grâce à de électrodes en graphite générant un arc électrique.

Affinage en poche

L'acier liquide produit est transféré au four poche dans lequel sont ajoutées des additions permettant d’obtenir le produit souhaité par le client.

Coulee continue

L'acier liquide est transféré par poche vers la coulée continue. Il est coulé en continu dans une lingotière de section carrée puis refroidi, permettant ainsi le passage de la phase liquide à la phase solide.

Billette

L'acier formé est enfin coupé en billettes de 10,50 m de long, par 130 mm² de section, et pèse 1,375 tonne.

Parc à billettes

Les billettes produites sont soit stockées sur le parc à billettes soit transférées directement au laminoir.

Four de rechauffage

Les billettes passent dans un four et sont réchauffées à 1100 °C.

Laminoir

Les billettes sont alors laminées en passes successives à travers des cylindres et des galets en carbure.
Une fois laminé au diamètre voulu (14, 16, 20, 25, 28, 32, et 40 mm), les barres d’acier subissent un traitement thermique lui permettant de garantir ses caractéristiques mécaniques et géométriques.

Expeditions des barres

Elles sont ensuite cisaillées, ligaturées, pesées puis étiquetées automatiquement en fardeaux prêts à être expédiées.
Cet acier recyclé sera utilisé par le bâtiment et les travaux publics pour armer le béton.

Process de fabrication

Process de fabrication
accueil emploi email